Big City

Les personnages : épisode 3

Docteur Nasy

Le docteur Esteban-Joshua Nasy est un roboticien de 38 ans, né dans le Kuhland dans une famille d'exploitants bovins peu aisée. Alors qu'il est encore très jeune, il aide ses parents à l'exploitation après les cours. Il y fait notamment la maintenance des machines nourissières et des abattoirs, ce qui développe vite un goût de la mécanique chez lui. N'ayant aucun ami, faute de temps, il développe sa première Intelligence Artificielle de Compagnie à l'âge de 11 ans. Il améliore cette IA au fil du temps et lui fabrique un corps afin d'avoir "un vrai ami tangible".

Pendant son adolescence, il améliore grandement les machines de l'exploitation familiale. À ses 16 ans, il présente à un concours de Sciences régional un "Auto-Drone", petite orbe volante dotée de deux caméras qu'il a développée pour surveiller l'exploitation de ses parents. Il remporte le premier prix et est repéré par un recruteur de l'académie Goodflat de Laveton. Il reçoit donc quelques semaines plus tard une invitation à poursuivre ses études là-bas dans le domaine de la robotique et des intelligences artificielles.

Toujours sans autre ami que IAC, il passe ses études seul et réussit brillament tout ce qu'il entreprend. Malheureusement pour lui, le fait de ne pas avoir d'amis est très mal vu dans la société et malgré son génie on lui refuse toute mention à l'obtention de ses diplômes. Très discret, il entre chez Pear Corp dans le secteur de la récolte automatique de données. Grâce à son talent, il gravit rapidement les échelons, et devient sous-chef de secteur dans l'antenne Pear Corp de Big City.

Après 20 ans d'amitié, IAC cesse de fonctionner. Esteban-Joshua prend cela comme un électrochoc. Il a l'impression de gâcher son temps et son talent au service de Pear Corp. Il démissionne et décide de lancer sa propre société de robitique : Nasy Corp. Les débuts sont difficiles et il est sur le point de mettre la clef sous la porte lorsque ses parents lui lèguent l'exploitation bovine familiale. Il la revend à la marque Pamal et utilise les profits de la vente pour aggrandir ses locaux de Big City et engager une dizaine d'employé·e·s. Peu de temps après, la bataille de la MURP a lieu...

Dick Winson

Dick Winson (né Winston Karkovitz) est né en 2001 à Durmont en Gonulanie. Fils de deux tailleurs renommés de Gonulanie, il débute dans une société de machines à coudre occidalienne en tant que dessinateur industriel, puis passe rapidement au poste de technico-commercial pour cette même entreprise. Après son service militaire (obligatoire dans de nombreux pays d'Occidalie), il retourne à son travail initial. Désireux de devenir son propre patron, et grâce au soutien financier de ses parents, Dick crée en 2023 sa propre entreprise de transports, les Transports Karkovitz. Si les affaires marchent plutôt bien au début, la société est rapidement conduite au dépôt de bilan.

En 2027, il se lance dans l’édition d’œuvres érotiques. Il crée « Heisse Ausbreitung », et vend par correspondance des livres aux titres sulfureux, par le biais de publicités. Il fait paraître Natasha, qui devient un best-seller dans son domaine : plus de vingt-mille exemplaires sont vendus en moins de trois mois. La chambre correctionnelle Gonulaine en interdit toutefois la diffusion, vente et publicité pour « outrage aux bonnes mœurs ».

Au début des années 2030, l’engouement pour les ouvrages érotiques décline, mais il existe un marché pour les romans-photos érotiques. Il s’agit de revues des Etats-Liés importées en Occidalie et « retouchées » : les sexes et poils pubiens sont masqués par des sous-vêtements grossièrement dessinés. Pour se les procurer, les consommateurs sont prêts à débourser jusqu’à 140 crédits. Dick décide alors de lancer le premier roman-photo érotique Gonulain en couleur, ce dernier sera traduit ensuite dans toutes les langues Occidaliennes.

Dick Winson se diversifie ensuite sur la vidéo grâce à la marque « Vidéos Dick Winson ». Jolies Petites Bites est le premier film X produit et réalisé par Dick Winson, en 2035. Enorme succès commercial et critique, de nombreuses marques décident d'épauler Dick Winson financièrement contre de simples placements de produits. Son second film L'Arène des Boules montre déjà toute son ambition, ce peplum érotico-fantastique de 3 heures et 24 minutes inclut notamment les prestations de Jessika Maryn et Mattéo Maison. Ce film marque le début de la reconnaissance puisque il est projeté aux Etats-Liés dans pas moins de 2000 cinémas, un exploit pour un film Occidalien, pornographique ou non.

Par la suite, Winson devient un réalisateur et producteur incontournable dans le monde du X et ce sur tous les continents. Accumulant les récompenses au fil de ses films, il atteint l'apogée de sa carrière lorsqu'il est choisi pour présider le Fesse-Tival du Benjerry, en 2054.

Amy

Amy Fisher est née en 2026. Elle n'a jamais connu son père et a tissé de forts liens avec sa mère, Lisbeth Fisher, qui a bataillé toute sa vie pour garder assez d'argent pour ne pas être envoyée dans les Bas-Quartiers. Malgré la précarité de son cadre de vie, Amy mène une vie normale et tout à fait comme tout le monde.

Malheureusement, sa mère disparaît lors de l'explosion de l'usine dans laquelle elle travaillait alors qu'Amy a à peine 19 ans. Alors en pleines études, elle obtient un stage rémunéré au pôle Marketting de SUNSGAM à Big City. Lorsqu'éclate la bataille de la MURP, elle est toujours stagiaire et vit dans un studio de 7m².

Elle survit tant bien que mal et se contente de peu pour survivre, elle a d'ailleurs l'impression que rien n'a changé dans sa vie, même si le manque de Big Cola se fait de plus en plus ressentir. Elle a de plus en plus de mal à trouver de quoi boire, même s'il lui arrive de ne boire qu'une simple bouteille de Sprité, et alors qu'elle dépérit, elle rencontre un groupe de survivants qui lui proposent un toît, de la nourriture, des amis mais surtout du Big Cola. C'est ainsi qu'elle rejoint les Disciples.